WPJA : « Les plus talentueux photographes de mariage  » Vraiment ?

Petit retour en arrière sur une entreprise qui partait d’un bon sentiment, mais dont la rentabilité a pris la place sur l’objectivité.

Comme Manuel Meszarovits, j’ai fait partie des pionniers en photographe de mariage Français à intégrer cette association qui à l’époque regroupait les meilleurs photographes de mariage avec une vraie sélection objective.

Ainsi, en 2006 , nous étions 4 Français admis à la WPJA.

 

En 2008, nous étions 10 Français admis à la WPJA.

Article ELLE Nantes sur les photographes de mariages à Nantes
Article ELLE Nantes sur les photographes de mariages à Nantes

En 2014, ils sont 70, peut-être 100 Français admis à la WPJA je ne sais pas, j’ai arrêté de compter à 50.

Comme pour beaucoup de choses, l’argent a changé les règles et il suffit aujourd’hui d’ un beau site, d’un chèque et hop les voilà membres.

En même temps, quoi de plus logique pour une entreprise que de vouloir augmenter son chiffre d’affaire ?

CA réalisé avec les photographes de mariage Français en 2008 : 300 $ x 10 = 3000 $
CA réalisé avec les photographes de mariage Français en 2014 : 300 $ x 50 = 15 000 $

Le compte est bon, n’est-ce pas ?

Comme Manuel (I boycot the WPJA), j’ai opté pour ma liberté, afin de ne pas cautionner un certain type de photographes et de photographies et j’ai donc quitté la WPJA comme beaucoup d’autres à cette époque.

Du coup, à  ce jour, on y trouve encore du très bon (comme mes amis Tim Fox (Photographe à Nantes) et Yann Richard (Photographe en Bretagne), mais aussi du très mauvais.

L’art de transformer l’argent en or pour certain photographes de mariages en manque de talent  reconnaissance.

 

PS : Ne me demandez pas pourquoi ils prennent soin de garder les fiches de certains anciens membres comme moi  : Frédéric REGLAIN – photographe de mariage  …